Plus que jamais, l’abeille à besoin d’être protégée !

Rendez-vous aux APIdays® 12ème édition : les journées nationales en faveur des abeilles et des pollinisateurs les 17 – 18– 19 Juin 2021.

« En dépit du contexte sanitaire, les Apidays® proposent durant 3 jours, dans 60 sites partenaires qui ont pu se mobiliser et s’organiser, de nombreuses animations, ateliers pédagogiques et ludiques, expositions et projections gratuites pour tous. Cette grande fête de l’abeille est devenue en quelques années un rendez-vous national incontournable.

L’Union Nationale de l’Apiculture Française et des centaines d’apiculteurs français se mobilisent une fois encore, avec un dispositif adapté au contexte sanitaire, dans près de 60 sites, en métropole, Outremer et à Monaco. La thématique de cette nouvelle édition des APIdays® 2021 : « Plus que jamais, l’abeille a besoin d’être protégée ! »

Les abeilles et les pollinisateurs sauvages sont menacés. Il est urgent d’agir ! La menace est bien réelle : retour des néonicotinoïdes (ré-autorisation jusqu’en 2023 de l’usage des insecticides néonicotinoïdes pour la betterave malgré l’interdiction en France depuis 2018), prolifération du frelon asiatique sur l’ensemble du territoire, réduction des ressources mellifères, maladies et bouleversement climatique (épisode de gel au printemps 2021, canicules et sécheresse à répétition…)

Le constat est sans appel. Chaque année en France, près de 30% des colonies disparaissent, et la production nationale de miel est passée de 33 000 tonnes en 1995 à environ 18 000 à 20 000 tonnes en 2020 qui fut pourtant en règle générale une très bonne année. Plus de 32 000 tonnes sont importées du monde entier…

Les pollinisateurs sont indispensables à l’équilibre de nos écosystèmes et de notre agriculture, et plus largement de notre sécurité alimentaire. Près de 84 % des espèces cultivées (fruits, légumes, légumineuses fourragères, plantes oléagineuses comme le colza ou le cacaoyer…) dépendent directement des pollinisateurs et plus particulièrement des abeilles. Plus de 35% de ce que nous mangeons dépend directement du travail silencieux des abeilles et des pollinisateurs sauvages. Difficile d’imaginer un seul repas auquel les abeilles ne soient pas associées de près par leur activité pollinisatrice. Plus de 2 500 espèces d’abeilles (domestiques, xylocopes, osmies…) participent en Europe à la pollinisation.

Protéger l’abeille, c’est aussi protéger l’Homme. La prochaine édition des APIdays® soulignera donc l’urgence d’agir pour la protection des abeilles et des pollinisateurs.

 

Télécharger la newsletter